Les tribulations de la Française des jeux

Hébergement - Edition Dataxy 2004-2017

 

Présentation

Revue de presse: censure, manipulation, incitation des jeux aux mineurs, hasard hasardeux, bug informatique

Revue de presse: censure, manipulation, incitation des jeux aux mineurs, hasard hasardeux, bug informatique

 
 
 
 

Restez informé !


 

Les tribulations de la Française des jeux

Accueil
Sommaire Accueil

Jeu, tabac et alcool pour les mineurs

 

jeu compulsif jeu de casino jeux addiction cercle familial cerveau addicté

jeu compulsif
jeu compulsif 

PARIS - L'interdiction de la vente de tabac aux mineurs, votée par les députés, n'est pas "le meilleur moyen de prévention" du tabagisme, a estimé mardi le président de la confédération des buralistes Pascal Montredon dans un communiqué.

"En soi, l'interdiction n'est sûrement pas le meilleur moyen de prévention et de dialogue avec les jeunes, écrit M. Montredon, mais il semblerait que la règle de l'interdiction de vente aux moins de 18 ans se généralise à tous ces produits sensibles comme l'alcool, les jeux et le tabac".

Ce patron de bar-tabac souligne également les difficultés de faire appliquer cette interdiction au quotidien dans les points de vente.

Il s'étonne en outre "qu'au même moment, on autorise les jeux en ligne sur internet et qu'on laisse la Française des Jeux s'implanter dans les grandes et moyennes surfaces. Concrètement, comment sera appliquée l'interdiction de vente aux moins de 18 ans dans ces cas ? Où est la cohérence ?"

Les députés ont voté lundi l'interdiction de la vente de tabac et d'alcool aux moins de 18 ans et autorisé, avec quelques restrictions, la publicité pour les vins, bière, spiritueux sur internet pour la première fois officiellement en France.

Jusqu'à présent, la loi interdisait la vente de tabac et d'alcool aux moins de 16 ans.

Source (©AFP / 10 mars 2009 13h09)


 

Jouer au Loto sur Second Life

 

 

Oublier la crise dans les univers virtuels ?

Communiqué de Presse :

Un jeu de loterie gratuit dans l’univers virtuel de Second Life et en français !

Alors que Linden Lab, l’éditeur de Second Life, s’attaque sérieusement au marché français en 2009 avec un site web et une interface totalement traduits en français, la communauté francophone sur Second Life ne cesse d’étonner par sa créativité.

Le domaine FRANCE3D, en partenariat avec l’agence Evenementia, propose à tous ses résidents et visiteurs de jouer gratuitement chaque semaine à un jeu de loterie, pour gagner des Linden Dollars (le Linden Dollar est la monnaie officielle de Second Life, convertissable en Euros bien réels).

Comment jouer ?
Il suffit de retirer gratuitement son carton chaque semaine aux bornes disséminées sur tout le domaine FRANCE3D dans Second Life, de choisir 2 numéros, et d’attendre patiemment le tirage au sort chaque mercredi.
Les gagnants se partagent une cagnotte de 500 Linden Dollars, auxquels s’ajoutent les cagnottes des tirages précédents qui n’auront pas désigné de vainqueur.

Comment s’inscrire à Second Life ?
Vous pouvez créer votre avatar gratuitement en 5 minutes en suivant ce lien : http://www.france3d.org/inscription_second_life_francais
La procédure en français vous permettra de débuter votre seconde vie directement sur le domaine FRANCE3D.

A propos de FRANCE3D® (www.france3d.org)
Partenaire officiel de Linden Lab pour l’accueil des nouveaux résidents, FRANCE3D représente la plus grande communauté francophone dans l’univers virtuel de Second Life : 230 résidents permanents, un domaine virtuel de 60 régions (400 000 hectares), des milliers de visiteurs quotidiens depuis 2007.

Son domaine propose de nombreuses activités ludiques et pédagogiques : parcours d’orientation, cours gratuits de formation aux techniques de création, Ecole Second Life, jeux concours, concerts, espaces de création 3D.

Une équipe dynamique de programmeurs et d’infographistes permet à FRANCE3D de proposer de nombreux jeux innovants et gratuits comme le Loto.

source diffusez.com

 

La FDJ et la crise en Guadeloupe

 

 

Le président du conseil régional de Guadeloupe, Victorin Lurel (PS), a invité jeudi soir l'Etat à faire "un chouïa de plus" et le patronat à faire "une offre un peu différente" pour obtenir un accord salarial, dont il espère qu'il intervienne jeudi soir ou vendredi matin.
- - -
- - -
M. Lurel a fait des demandes nouvelles de taxes sur les jeux (PMU, Française des jeux) et les jeux en ligne et réclamé un plan d'accompagnement pour les petites entreprises, "pour faire face aux licenciements et aux dépôts de bilan" prévisibles.
- - -
- - -
Source AFP

 

Les lotos Suisses et Luxembourgeois

 

 
Luxembourg

RANGNOMBRE
GAGNANTS
GAINS
1 1 1.070.000,00 €
2 10 70.000,00 €
3 77 7.000,00 €
4 709 700,00 €
5 6.999 70,00 €
6 74.986 7,00 €
7 786.220 2,50


Suisse: les associations conservent le monopole sur les lotos


Lausanne (ats) Les associations conservent leur monopole sur les lotos. Dans un jugement publié lundi, le Tribunal fédéral (TF) maintient en effet l'interdiction faite à des privés ou des entreprises d'organiser des lotos à but commercial.

Ce jugement du TF a pour origine une opération de police en 2006 en Thurgovie. Des policiers en civil ont participé à un loto organisé par des privés. Après 30 minutes, ils ont fait interrompre la soirée.

Les prix, distribués sous forme de bons d'achat, ont été saisis et l'organisteur a été condamné à payer une amende de 2000 francs. La Cour suprême du canton de Thurgovie a ensuite cassé ce jugement et acquitté l'organisateur.

La Cour suprême a alors estimé qu'un privé était autorisé à organiser un loto à la condition que les prix ne soient pas de l'argent et que les marchandises gagnées puissent être retirées directement pendant la soirée par les gagnants.

Le Ministère public thurgovien a fait recours. Et le TF lui donne raison et renvoie le dossier à la Cour suprême thurgovienne. Celle-ci devra examiner si dans le cas concret le privé a bel et bien organisé ce loto pour une association comme il le prétend.


(ats / 23 février 2009 12:48)
source: romandie.com



 

Les griefs de la Commission européenne envers la France sur les paris sportifs

 

Euro Gambling
Euro Gambling 

Les griefs de la Commission européenne envers la France sur les paris sportifs pourraient être bientôt rendus publics. La cour d'Appel de Versailles a en effet ordonné, ce vendredi 6 février, la communication de l'avis motivé de la Commission européenne, envoyé au gouvernement français en 2007.

Cette décision intervient dans le cadre de procédures pénales engagées en 2007 à l'encontre de Petter Nylander, PDG de la société de paris en ligne Unibet. Le PDG de la société de paris sportifs avait été arrêté à Amsterdam à l'automne 2007, suite à un mandat d'arrêt européen lancé par la France (lire Paris sportifs : la France fait arrêter le patron d'Unibet, du 24/10/2007).

Cet avis motivé est un document confidentiel qui liste les reproches de la Commission européenne contre la législation française sur les jeux d'argent et les monopoles de la Française des Jeux et du PMU sur les paris sportifs en ligne. Selon la European Gaming and Betting Association (EGBA), l'examen de ce document devrait démontrer la non conformité de la législation française avec le droit européen en matière de jeux d'argent en ligne. A l'époque où Petter Nylander avait été interpellé, Paris faisait déjà l'objet d'une procédure d'infraction par la Commission européenne en la matière.

Source Journaldunet.com

 

Accueil
Sommaire Accueil