Les tribulations de la Française des jeux

Hébergement - Edition Dataxy 2004-2015

 

Présentation

Revue de presse: censure, manipulation, incitation des jeux aux mineurs, hasard hasardeux, bug informatique

Revue de presse: censure, manipulation, incitation des jeux aux mineurs, hasard hasardeux, bug informatique

 
 
 
 

Restez informé !


 

Les tribulations de la Française des jeux

Accueil
Sommaire Accueil

Fin de cycle marketing pour le millionnaire

 

 

Après un an de diffusion le samedi à 20h10 sur France 3, le jeu Le Millionnaire va passer sur Direct 8 à partir du samedi 21 février. La chaîne de la TNT le diffusera à 13h30. Ce changement de chaîne s'accompagne du transfert de l'animateur du programme de La Française des Jeux, Bruno Roblès. Il s'agira bien sûr de faire tourner la roue pour décrocher le million, le million !

En lieu et place, France 3 diffusera désormais la série Zorro déjà programmée à la même heure le dimanche soir.

Avant France 3 et Direct 8, Le Millionnaire avait déjà été diffusé sur TF1 et France 2.

Source ozap.com

 

Les buralistes se rebellent

 

 

Opération coup de poing contre l’implantation des jeux dans les grandes surfaces

Nemours (77) Vendredi  6 février prochain, les buralistes franciliens manifesteront à 10 heures devant le supermarché Casino de Nemours en Seine-et-Marne contre l’implantation de la Française des Jeux dans les Grandes et Moyennes Surfaces.

Cette première opération « Coup de Poing » devrait être le point de départ d’autres opérations, précise Gérard Bohélay, président de la Chambre syndicale des buralistes de la région de Paris.

Source lhotellerie.fr

 

La norme ISO 27001 permettra t'elle de prévenir les bugs des logiciels de la Française des jeux ?

 

 

Janvier 2009

La Française des Jeux est certifiée ISO 27001

C’est le première société de jeux à avoir été ainsi certifiée, pour répondre aux exigences du marché et à la concurrence.

C’est Bruno Debarre, directeur de Bureau Véritas Certification, qui a décerné le 15 janvier à Charles Lantiéri, directeur général délégué de la Française des Jeux, le diplôme attestant l’obtention par la Française des Jeux de la certification ISO 27001. Charles Lantiéri déclare à ce propos : "à la veille de l’ouverture des jeux d’argent à la concurrence, nous souhaitions prouver auprès des futures autorités de régulation notre niveau de maîtrise, au delà des normes en vigueur, dans le monde des loteries". Euromillions, (ndlr - une assemblée qui réunit les 10 loteries europénnes pour 9 pays) et la WLA (World Lotery Association) avait exigé la conformité des normes de qualité et de sécurité pour le 31 décembre 2008.

Avec l’aide de Logica Management Consulting, la Française des Jeux a pu être assistée dans la formalisation de son système de management de la sécurité de l’information (SMSI). La gestion des risques issue de ce système de management a permis à la Française des Jeux de remplir les conditions nécéssaires à l’obtention de la certification ISO 27001. Jean-Jacques Riera, responsable de la sécurité des systèmes d’information de la Française des Jeux et chef de projet sur la certification ISO 27001, nous déclare : "Nous avions déjà une culture sécurité autour de la protection du joueur très importante, et nous n’avons pas eu de difficulté à l’implanter chez nous. Par contre, le prcessus est long et rigoureux, et a nécéssité le travail de 1000 jours/hommes, répartis entre Logica et nous. "La démarche a démarré en février 2008, et s’est achevée en octobre 2008", analyse Jean-Jacques Riera. C’est Alexander Fernandez Toro, de chez HSC "une sommité" selon Jean-Jacques Riera, qui a été désigné comme certificateur par le bureau Véritas. La Française des Jeux est la onzième société française à obtenir la certification ISO 27001.


Février 2007

Environ 25 000 parieurs qui ont joué en ligne au Joker Plus vont être remboursés.

Le numéro 9 ne sortait jamais dans les combinaisons.
Le 9 n'existait pas.
Le Joker+ en ligne, un jeu de La Française des Jeux, était victime d'un bug informatique.
Le chiffre 9 n'apparaissait jamais parmi les 7 numéros attribués automatiquement par un système Flash aux joueurs en ligne. Pourtant, le 9 figurait bel et bien dans les tirages au sort (14 par semaine) désignant les gagnants.

La Française des Jeux vient de reconnaître l'anomalie sur son site Internet.

Les 25 000 joueurs lésés séduits par le Joker+ sur Internet seront dédommagés. Ils ont d'ores et déjà été alertés par mail qu'ils seront remboursés de toutes les mises perdantes. En plus, tous les joueurs - gagnants compris - verront leur compte crédité d'une somme équivalente au montant qu'ils ont joué en ligne entre juin 2006 et le 22 février 2007, date de correction du bug informatique.

« Le problème provient du remplacement de notre plate-forme informatique, qui est intervenu au moment du Joker+. La matrice qui attribue un numéro à 7 chiffres automatiquement aux joueurs en ligne était construite sans le nombre 9. Le bug informatique ne concerne que le tirage exclusif du Joker+ et pas celui inclus dans d'autres jeux comme le Loto, le Keno ou l'Euromillions », précise Béatrice Mottier, porte-parole de la Française des Jeux.

Un bug repéré par un informaticien

L'alerte a été donnée par un informaticien alsacien qui a peiné a faire reconnaître cette erreur informatique à l'organisme. Il a d'abord contacté la Française des Jeux, par laquelle il se serait entendu répondre qu'il s'agissait simplement« du hasard » .
L'affaire n'a été prise au sérieux que lorsque le joueur a fait constater le dysfonctionnement par un huissier et qu'il s'est fait assister d'un avocat.

Maître Jean-Jacques Dieudonné a expliqué à l'AFP que le chiffre 9 ne ressortait jamais dans les combinaisons à 7 chiffres attribuées automatiquement en ligne à son client, alors qu'il apparaissait dans 52 % des tirages au sort effectués, selon un constat d'huissier réalisé sur 355 mises. Au total, l'informaticien aurait effectué 800 mises pour être certain de ses affirmations ; il a lancé une procédure au civil contre La Française des Jeux et n'entend pas se satisfaire d'un simple remboursement.

Tous les autres joueurs malheureux ne seront pas dédommagés avant 15 jours au mieux. Le temps pour l'organisme de remonter des comptes clients le montant exact des sommes jouées par chacun, sachant que chaque mise au Joker+ est facturée entre 1 et 2 euros. Cela fait, La Française des Jeux sera en mesure de calculer combien vont lui coûter ces remboursements.

Sources : Tf1 - L'express - 01 net

 

La fdj en concurrence sur le territoire français : Dubai Duty Free Lottery

 

 

Dubai Duty Free Lottery

5000 tickets a 1360 dollars

5 000 000 pour le gagnant
1 800 000 pour l'organisation

""

Source Le Figaro Quotidien et Magazine

 

Le loto disponible chez Jean

 

Chez Jean
Chez Jean 


Casino et Relay s'allient pour révolutionner l'épicerie de quartier

Les deux groupes ouvrent demain la première boutique-test de leur enseigne de «cafetier & épicier» baptisée Chez Jean.

Épicerie, café, pain frais, petite restauration, presse, distributeur de billets, loto, toilettes… Sur sa devanture, le patron de Chez Jean n'a pas eu suffisamment de place pour décrire l'étendue des produits et des services proposés.

Ce «cafetier & épicier» de 380 mètres carrés, qui sera inauguré demain après-midi près de la place de la République, à Paris, vend également des fleurs (de 3 à 20 euros le bouquet) et est équipé d'un accès Wi-Fi gratuit ou encore d'une machine pour recharger les batteries de téléphone portable.

Ouvert sept jours sur sept de 7 heures à 23 heures, ce magasin de proximité d'un genre nouveau rivalise donc à la fois avec les cafés et les boulangers voisins, le ­Monop' ouvert à 50 mètres et le kiosque à journaux installé à 100 mètres.

Son coin restauration propose le matin une formule «Réveil» avec une viennoiserie et du café à volonté pour 1,90 euro ; à midi, une formule «Ça gargouille» avec sandwich, dessert et boisson à volonté pour 6,90 euros. Et le soir uniquement, un spécial «SOS frigo vide» avec une crudité, un gratin et un dessert pour 8,90 euros.

L'épicerie, approvisionnée par Casino, offre, elle, un choix restreint de 650 références (trois à quatre fois moins que dans une petite supérette) : yaourts, plats surgelés, glaces, eaux minérales, biscuits, vins, champagnes frais et quelques produits de beauté. Sans oublier des fruits et des barquettes de sushis.

Même choix limité à l'espace presse, où seuls les quotidiens et 150 magazines sont disponibles, et au rayon livres, qui se résume à une trentaine de romans et essais.

«Nous avons conçu Chez Jean comme un point de vente où l'on revient plusieurs fois par jour, destiné à la clientèle de bureau et aux habitants du quartier», confie au Figaro Michel Pérol, le directeur général de Relay.

Dix ouvertures prévues

Cette filiale de Lagardère et le groupe Casino coopèrent déjà depuis dix ans en associant leurs enseignes Relay et Petit Casino dans une quinzaine de gares et d'aéroports. L'an passé, ils ont créé une joint-venture pour adapter en France le concept du convenience store américain, une expression que les Québécois traduisent par dépanneur.

Casino et Relay comptent ouvrir une petite dizaine de magasins Chez Jean d'ici à la fin de l'année. Les deux prochains seront inaugurés début mars près de la gare de Lyon et rue du Faubourg-Montmartre, toujours à Paris. «Il s'agit d'un test, rappelle Michel Pérol. Nous dresserons un bilan en fin d'année.»

A priori, le format de proximité et les amplitudes horaires ont tout pour séduire. Mais il implique des coûts importants en loyer et en frais de personnel. Selon nos informations, pour être rentables, les boutiques doivent réaliser 60 % de leur chiffre d'affaires sur l'activité restauration, où les marges sont largement supérieures à celles réalisées sur l'épicerie et la presse. En cas de succès, les deux actionnaires pourraient investir l'année prochaine pour déployer ce concept dans les grandes villes de France.
source Le figaro

 

Accueil
Sommaire Accueil